Le mois du film documentaire aux ciné-déjeuners

Publié le :

Dans le cadre du Mois du Film documentaire,
le Cedidelp vous propose deux Ciné-Déjeuners :
les 10 et 28 novembre.

Carne, Osso [Notre viande quotidienne]
par Reporter Brasil

Carne, Osso rend compte des conditions de travail dans les salles de découpe réfrigérées brésiliennes. Sélectionné pour le Festival « É Tudo Verdade », ce documentaire allie des images frappantes à des témoignages qui caractérisent le dur travail quotidien de l’abattage de volaille, de bovins et de porcs dans les salles de découpe réfrigérées brésiliennes.

Ceux qui travaillent dans les salles réfrigérées affrontent quotidiennement une série de risques que la plupart des personnes n’auraient même pas imaginé. Une exposition constante aux couteaux, scies et autres objets coupants ; une réalisation de mouvements répétitifs qui peut entraîner des lésions et maladies graves ; une pression psychologique pour maintenir le rythme hallucinant de production ; des journées épuisantes qui incluent le samedi, une atmosphère asphyxiante et, bien évidemment, le froid – un froid glacial.

C’est le dur quotidien des travailleurs dans les salles de découpe réfrigérées brésiliennes qui œuvrent à l’abattage de volaille, de bovins et de porcs que le documentaire « Notre viande quotidienne » porte à l’écran. Pendant deux ans, l’équipe de l’ONG Repórter Brasil a parcouru plusieurs sites des régions Sud et Centre-Ouest, à la recherche d’histoires de vie qui puissent illustrer ces problèmes.

Lire le texte en entier sur le site d’Autres Brésils

--------------------------------------------------------------------

Citoyennetés en action, Voyages au cœur du droit
Un film de Juristes Solidarités, en co-production avec
La Cabane aux fées, LGM Productions
et soutenu par la Région Ile-de-France, l’Ambassade de France au Mali
et l’Acsé.

En Europe, en Afrique, en Amérique latine, comment les personnes utilisent-elles le droit dans leurs actions ?

Quand les citoyens s’approprient le droit, peut-il devenir un outil d’autonomie et de transformation sociale ?

Cette projection-débat fera suite au forum public organisé le 25 novembre à Montreuil sur les pratiques citoyennes de droit et leurs impacts sociaux. Ce sera l’occasion pour certains d’approfondir avec les acteurs de terrain les échanges initiés lors du forum, et, pour d’autres, de découvrir les pratiques qu’ils mettent en place en place pour favoriser l’appropriation du droit par les populations.

La projection reposera sur des extraits du documentaire Citoyennetés en action ; Voyages au cœur du droit, tourné à l’occasion d’une recherche sur l’accès au droit menée par l’association Juristes-Solidarités, le Laboratoire d’Anthropologie Juridique de Paris et six associations d’Ile-de-France, de Belgique, du Mali et du Venezuela.

Deux acteurs de terrain ayant participé au projet seront présents pour échanger autour de leurs pratiques : Ibrahim Traoré, de l’association Deme So (sensibilisation, formation de para-juristes, médiation au Mali) et Laura Roldan de la Red de Apoyo por la Paz y la Justicia (service juridique alternatif luttant contre les violences policières au Venezuela).

Plus d’information sur le film Citoyennetés en action..., cliquer ici

Plus d’information sur le Forum "Pratiques citoyennes de droit : quels impacts en termes de transformation sociale", cliquer ici

Inscriptions : m.collet@juristessolidarites.org

PDF - 1 Mo
Télécharger le programme du Forum

Agenda

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017